Les prochaines randos…

Mis en avant

Téléchargez le programme du trimestre ou cliquez ci-dessous sur l’annonce de randonnée qui vous intéresse pour avoir tous les détails de la sortie : description, rdv, etc…
Vous pouvez aussi vous inscrire à notre liste de diffusion pour recevoir chaque semaine par email les informations détaillées des randonnées du weekend suivant.

12 Avril 2015 : Le Reveston

Merci à :
– Chantal pour le récit
– Chantal et Domi pour les photos

Nous nous garons au bord de la route un peu après le village le Chaudan, et nous montons mais d’un coup, on n’a pas de petite mise en jambe avant, là ça commence direct !! Nous prenons un sentier bien caillouteux qui serpente à travers de multiples lacets. Mais plus nous prenons de la hauteur, plus les paysages autour de nous changent et deviennent beaux. Plus nous montons, plus la végétation est présente. Nous croisons des hellébores fétides, des primevères, un sous-bois rempli d’arbres bien verts et pour combler tout ça, les petits oiseaux nous accompagnent de leur chant, on est dans un havre de paix.

Puis nous arrivons au hameau oublié de Reveston, complètement isolé des accès routiers. Des ruines sont encore bien présentes : d’anciennes maisons et même celles d’une église et d’un cimetière. Thomas nous raconte que les habitants ont participé à la construction de la centrale électrique de Plan du Var et ont ainsi pu avoir l’électricité assez rapidement. Ce fut même l’un des premiers hameaux à l’avoir. Mais ils n’ont pas pu prospérer car la route d’accès n’a pas été créée. A partir des années 50, le village a complètement été abandonné. En 1991 un couple d’éleveurs est revenu s’installer ici.

C’est ici que nous décidons de faire notre pause déjeuner, bien assis tranquillement dans l’herbe et au soleil, mais pas si tranquille que ça car Eros et Champion en ont décidé autrement !! Un âne et un cheval nous ont tenu compagnie d’un peu trop près à flairer nos sacs et à rester au dessus de nos têtes !

Il est temps de redescendre mais pour agrémenter notre retour et ne pas refaire le même chemin qu’à l’aller, notre guide nous fait passer par un chemin qui relève plus du parcours du combattant mais qui nous fait pimenter notre fin de randonnée !

Encore une belle journée passée dans la nature, merci !

06 Avril 2015 : De Torri à Colabossa

Un grand Merci à Chantal pour le Texte et à Rémy pour les photos

En cette belle journée de printemps, nous étions 14 à partir de Torri, un super beau soleil, un grand ciel bleu, un temps idéal pour randonner. Philippe nous raconte que ce village se trouve au dessus de Ventimiglia, au pied des Alpes Ligures. Il a une particularité car c’est un éco-village et a comme finalité que ses habitants s’autogèrent entre eux avec la nature qui les entourent et les ressources de chacun. Ce concept se nomme la permaculture, qui est un ensemble de pratiques et de mode de pensées visant à créer une production agricole soutenable, très économe en énergie. Elle vise à créer un écosystème productif en nourriture ainsi qu’en d’autres ressources utiles, tout en laissant à la nature « sauvage » le plus de place possible.

Après cette petite introduction historique, nous partons. Ah qu’il fait bon de voir la nature éclore de mille feux de ses couleurs chatoyantes après le paysage du blanc manteau neigeux ! A peine nous partons que nous trouvons un cerisier en fleurs blanches éclatantes, une bourrache et ses jolies couleurs bleues, ou bien encore l’ail sauvage et ses multiples fleurs blanches. Nous quittons Torri et nous commençons notre montée à travers la forêt verte de chênes et d’oliviers. Nous voyons du romarin en fleurs qui nous accompagnera tout au long de notre journée, avec ses fleurs bleu pâle et qui font le bonheur des petits insectes pollinisateurs. Nous continuons sur un bon chemin descendant entourés de cades (petite blague de notre guide « à ne pas confondre avec Kad Merad, elle est bonne !!).  Nous voyons sur notre gauche le village de Collabassa. Et la nature nous offre un de ses petits bijoux, au détour du sentier hop ! nous tombons sur des superbes iris d’un mauve foncé éclatant !! Nous montons par les escaliers raides au travers des ruelles pavées pour arriver à l’église de ce village. Petite pause puis nous repartons par des escaliers qui n’en finissent plus ! Nous sortons du village et nous nous retrouvons dans la forêt où nous trouvons un mimosa 4 saisons tout en fleur bien jaune ou bien encore des orchis géants. Bon là fini la descente et la rigolade, la montée ininterrompue jusqu’au sommet nous attend ! Et arrivés tout en haut, on a un cadre magnifique pour faire notre pause déjeuner, d’un côté les sommets environnants avec le mont Bégo, l’Authion, le Capelet Supérieur, la Cime du Diable et de l’autre côté s’étend la vallée de la Bévéra. Après une micro sieste pour certains, nous repartons où là ce n’est que de la descente qui nous attend. Oui mais notre ingénieux guide, au lieu de nous faire passer par la piste bien large, nous fait prendre un chemin vierge de traces humaines et d’entretien car la végétation est maitresse des lieux : nous sommes dans un petit bout de jungle ! Nous devons jouer des coudes pour avancer au milieu de cette faune envahissante ! Et nous arrivons à notre point de départ du matin notre village Torri. Nous allons visiter Torri Supérieur où il y a de nombreuses ruelles étroites entremêlées les unes avec les autres, des escaliers en pierre bien raides, de nombreux porches typiques des villages italiens.

Et puis pour terminer notre belle journée, nous allons à Latte pour faire des achats ou tout simplement pour boire un verre entre randonneurs ravis de cette journée. Merci la nature et surtout merci Philippe !

 

05 Avril 2015 : Estérel, Le Peyrtus

Peu de participants pour cette sortie qui découragés par les prévisions météo des médias ont préféré déclarer forfait. Pourtant les prévisions des sites météo était plus juste et il n’a pas plu de la journée…

Pas de grand texte, juste quelques photos de ce beau circuit facile dans le massif de l’Estérel.

22 Février 2015 : Le Cap de Saint Tropez

Alors que des trombes d’eau s’étaient abattues la veille sur le littoral, modifiant la topologie des plages de sable, nous avons randonné sous un beau soleil dans le Var. De plus ce groupe courageux a même été jusqu’à faire tremper les mollets dans l’eau fraiche, et cela presque sans rechigner, je dis chapeau!

Ce courage fut récompensé à sa juste valeur: Matthew nous faisait un cours de géologie, la Corse apparaissait au loin comme suspendue au-dessus de l’eau, et surtout on marchait avec les roches rouges de l’Esterel en ligne de mire et le blanc du Mercantour en arrière-plan.

Un grand bravo et merci à tous les participants pour ce bon dimanche et des pensées à Nicole, bon rétablissement.

 

Matthew et Pierre.