Les prochaines randos…

Mis en avant

Cliquez sur la randonnée qui vous intéresse pour avoir tous les détails de la sortie : description, rdv, etc…

Pas de sorties prévues pour l'instant.

Les trois ponts de la Roudoule Dimanche 30 mars

-Mais la Roudoule c’est ou? Au dessus de Puget Thénier, une vallée méconnue mais qui recèle de véritables richesses naturelles. Rattaché au conté de Nice pendant trois quart de siécle, avant de revenir à la France, elle est connue par son exploitation de cuivre.Aujourd’hui son eco-musée et son musée de la mine valent largement le détour. Belle journée ou on a pris notre temps et même se reposer pendant une heure trente pour se remettre du décalage horaire pour le plus grand plaisir de toux. Je salue  tous les participants.Merci à Paul et Florence pour les photos.

Raquette Lac Negre Samedi 29 Mars

Le spectacle du cirque glaciaire et du lac Nègre enneigé justifie bien les trois heures d’efforts nécessaires pour y parvenir. Deux heures bien tassées sont à ajouter pour le retour. Malgré la lombarde soufflant fortement, le groupe ne fut pas découragé pour autant et l’objectif fût atteint.Seul le temps de repas fut de brève durée, pas de sieste au soleil. Saluons Diana venue de Roumanie ( A quand un petit trek dans les Carpates?) qui a testé les raquettes pour la première fois ainsi que  Françoise qui toutes les deux ont  été très à l’aise.

Dimanche 23 mars – Raquette au Lauvet d’Ilonse

Mais quel dommage que nous soyons tellement dépendant des informations météo diffusées par nos médias nationaux qui avaient certainement du prédire une apocalypse ou un truc dans un ce style! Conséquence, une dizaine d’inscrits seulement et pourtant météociel, météoblue et météofrance prévoyaient eux un temps correct!

Et quel dommage pour les absents, cette randonnée raquette était splendide, certainement une des plus belle de cette saison….

 

 

 

16 mars 2014 : Utelle, serpent, équerre et route du sel

Nous étions 19 personnes et notre guide Justin, avait commandé le soleil et de très bonnes températures, c’est donc avec enthousiasme que nous sommes partis d’Utelle.

Nous avons dépassé le village pour aller à un point d’orientation où nous avons une vue magnifique sur tous les sommets environnants. Nous retraversons le village par ses petites rues où nous croisons des curiosités insolites comme un linteau de porte avec deux anges supportant une couronne ou bien sur une pierre de la façade d’une maison , un serpent et à côté une équerre et un compas des outils de maçon. Nous continuons de traverser le village pour aller prendre notre chemin muletier et nous serpentons au milieu des buis. Petite pause culturelle pour nous raconter l’histoire de la route du sel. Le périple du sel débute à partir de la presqu’île de Giens, où de grandes saline sont exploitées et le sel chargé dans des sacs portés par des mulets qui traversent tout le Comté de Nice et passent par Utelle. Nous empruntons donc ce chemin muletier pour continuer notre chemin. Nous avions déjà avancés sur ce chemin de légère montée quand Justin nous dit « maintenant la montée commence » ah bon ? Mais on comprend bien que la montée commence réellement à ce moment-là car nos jambes nous le font bien sentir. Nous montons des interminables montées, pour enfin faire une pause avant le sommet fatidique! Le sanctuaire de la Madone est tout proche, notre but ultime!! Nous voyons le sommet et Justin nous explique comment a été bâtie cette église. Ce sont trois marins espagnols dans les années 800, qui bravaient une tempête et pensaient être perdus, quand ils virent une lumière en haut de cette montagne. Ils firent vœu de bâtir un oratoire dédié à la Vierge si la tempête se calmait et que leur vie serait sauve, ils s’en sortirent sains et saufs, et ils ont alors construits un sanctuaire. Et depuis vers ce lieu sont organisés des pèlerinages.

Nous repartons sur les derniers raidillons bien raides sur lesquels notre souffle nous a manqué et nos jambes ont bien chauffées ! Nous arrivons enfin tout en haut de cette montagne, bien contents d’en avoir fini avec la montée. Mais notre effort est récompensé par le beau panorama et…. La pause déjeuner !!!

Un petit vent se lève, alors il est temps de repartir et de redescendre en pente douce en lacets au milieu des pins et de la neige qui est encore présente sur ce versant. Comment reconnaît-on un pin ? A ses épines qui sont composées d’une ramification avec deux aiguilles.

De retour à Utelle, nous faisons une petite visite de l’église Saint Véran, très chargée en statues et symboles, et certains termineront par un pot dans le restaurant à l’entrée du village.

Merci pour cette belle rando !