Les prochaines randos…

Mis en avant

Téléchargez le programme du trimestre ou cliquez ci-dessous sur l’annonce de la randonnée qui vous intéresse pour avoir tous les détails de la sortie : description, rdv, etc…
Vous pouvez aussi vous inscrire à notre liste de diffusion pour recevoir chaque semaine par mail les informations détaillées des randonnées du week-end suivant.

Vous souhaitez rejoindre le club de randonnée Altiplus? Retrouvez ici toutes les informations pour adhérer et s’inscrire aux randonnées. Et si vous avez encore des questions, n’hésitez pas à nous contacter!

26 Juillet 2015 : Hameau de Vignols

Pour rejoindre le petit Hameau du Vignols, en zone cœur du Parc National du Mercantour, la route est longue, cahoteuse, escarpée, ravinée, impressionnante, secouante, … mais la récompense est belle! Même si nous sommes encore en voiture, l’aventure commence dès la traversée du village perché de Roubion où nous nous faufilons entre les murs et porches étroits. A peine la dernière maison passée, le bitume disparaît et laisse place à une piste caillouteuse, taillée dans la falaise puis se frayant un passage tortueux dans une épaisse forêt de conifères. Nous sommes en route pour Vignols… et tout le talent de nos chauffeurs est mis à contribution pour atteindre notre point de départ!

Enfin, nous pouvons enfiler nos chaussures de randonnées pour partir à la découverte de ce hameau perdu au fond de ce vallon et de ses alentours aussi ensoleillés qu’esthétiques. Grâce au parfait état de l’ensemble des bâtiments, nous faisons un voyage dans le passé, à une époque où les habitants de Roubion passait ici l’été en quasi autarcie. Il n’y a que les cultures qui ont disparues, mais les anciennes restanques nous permettent d’imaginer l’intense activité qui régnait ici!

Nous élevant au-dessus du village, puis suivant le tracé d’un ancien canal d’irrigation, nous passons aux pieds d’impressionnantes structures minérales formées de cargneule (« une roche sédimentaire de teinte jaune, brune, rouge, rouille, engendrent en affleurant en surface des reliefs ruiniformes, avec des monolithes ou pitons, des cavernes ouvertes. » c.f. wikipedia).

Progressivement, le sommet du Mounier (2817m) se dévoile, au-dessus des barres rocheuses défendant son flanc sud. De l’avis de la plupart des randonneurs, hormis ceux qui ont déjà vécu le plaisir de fouler son sommet, « [ils] n’ont jamais été aussi prêt de lui! ». Il nous dominera majestueusement pendant toute la journée.

Une montée un peu plus raide, seule véritable difficulté du jour, nous permet de prendre de la hauteur et d’ouvrir notre panorama vers le Sud : Beuil, Valberg, les Gorges du Cians, les alpages des Têtes du Pommier, Pérail et Cluos, la Tête de Rigaud, Gréolières les neiges, etc.

Cheminant sur une arrête vallonnée, contournant deux petits sommets, traversant quelques ravines parfois impressionnantes, nous rejoignons l’agréable croupe herbeuse de la Tête de Chamia (2016m), terminus de notre ascension. Sur ce point dominant tous les alentours (sauf, face à nous, le Mounier!), le hameau de Vignols à nos pieds, il est plus que temps de reprendre des forces!

Rassasiés, il ne nous reste plus qu’à prendre le chemin du retour, passant cette fois auprès d’une impressionnante bergerie, d’immenses troupeaux de moutons occupant aujourd’hui cet espace autrefois cultivé. Attirés pas de nombreux papillons, nos regards se rapprochent des fleurs, nous permettant de découvrir et observer de magnifiques araignées! Nous sommes déjà de retour au hameau et après une rapide visite de la petite Chapelle Sainte Madeleine (en l’honneur de l’un de nos conducteurs du jour!), il ne nous reste « plus qu’à » reprendre les voiture pour terminer cette belle aventure.

19 Juillet 2015 : Le Plan Tendasque

Ce dimanche, les randonneurs étaient nombreux à venir chercher l’air frais en altitude! Ceux d’Altiplus n’étaient pas les seuls, et le parking du Lac des Mesches affichait complet! Il faut dire que ce parking est l’accès principal aux fameuses gravures de la Vallée des Merveilles. Heureusement, ce n’était pas notre destination du jour. Fuyant donc la chaleur étouffante du littoral et la foule des touristes, notre objectif du jour était le Plan Tendasque : un superbe alpage vallonné, calme, sauvage, fleuri, … mais dont l’accès se mérite!

Comme tous le monde, nous avons d’abord remonté le vallon boisé, longeant le torrent tumultueux et ses cascades. Mais peu après le Lac de la Minière, nous nous sommes éclipsé discrètement par un sentier caché. Bien caché même! Caché mais aussi ardu! Et oui, la tranquillité un dimanche de Juillet, ça se mérite!

Enfin, c’est la récompense : un vaste alpage panoramique, dominé par le Mont Bego, sommet des dieux, s’offre à nous et rien qu’à nous! Nous n’avons que l’embarras du choix pour notre pause pique-nique. Un troupeau de vache, seul trace de civilisation, s’éloigne au loin d’un petit abris de bergers, quelques chamois et marmottes gambades, … serions nous au paradis?

Après un festin une nouvelle fois bien mérité et une sieste au soleil (nous avions même le luxe incroyable en cette période de canicule d’avoir froid si nous nous aventurions à l’ombre des pins!), il faut bien redescendre… par un nouveau sentier, différent mais pas moins ardu et caché que celui de la montée. De retour au fond du vallon, une nouvelle récompense nous attends : une plage au bord du torrent où coule une eau calme et limpide, juste fraîche, même pas froide! Beaucoup y ont trempé les pieds, d’autres y ont même dessiné quelques mouvements de brasse!

L’esprit et le corps rafraîchi, il ne nous reste plus qu’à rejoindre tranquillement nos véhicules, longeant le torrent et ses multiples cascades. Mais c’est déjà fini, et revenant vers la côte, nous regardons tristement les degrés s’accumuler au thermomètre…

A la semaine prochaine pour un nouveau bol d’air frais?
Et en attendant quelques photos pour se souvenir comme nous étions bien là haut…

14 Juillet 2015 : Pays Vençois, feux d’artifice

Cette sortie originale de nuit était une première pour beaucoup d’entre nous ce soir là.

Rien de bien sportif, quelques 200 mètres que nous avons pris le temps de faire au crépuscule, mais tout résidait dans la connaissance de ce belvédère sur les hauteurs de Tourette sur Loup offrant un point de vue allant de l’Estérel à droite jusqu’au phare de St Jean Cap Ferrat à gauche.

Dans la montée, un renard roux de forte corpulence a pu être observé quelques secondes et un panel d’Origan (marjolaine sauvage), sarriette et lavande sauvage nous rappelaient que la mer était toute proche.

Le pique nique fut très convivial. Perchés sur notre promontoire, les dernières lueurs de jour au Nord Ouest et l’observation des feux de Nice, La Colle sur Loup, Cannes et Villeneuve Loubet au sud. Le tout arrosé de vin rouge monté jusqu’ici par de courageux anonymes…

Le retour de nuit à lui tout seul justifiait l’originalité de cette randonnée. D’autant plus que la lune n’avait pas prévu de sortir pour la célébration nationale.

Une randonnée particulière qui laissera un souvenir joyeux à tous les participants. On pourra dire qu’on y était!

(Si vous avez des photos, merci de me faire suivre)

12 Juillet 2015 : Les Lacs de Braissette

Cet itinéraire pas encore connu des randonneurs d’Altiplus valait la peine d’être parcouru. C’est dans un décor alpin que nous commençons la randonnée. La montée aux Lacs se fait tout en douceur, nous admirons la Pierre d’Hannibal, les blockhaus et casernes construits durant l’entre deux guerre.

Nous cheminons dans de larges pelouses alpines ou habitent de nombreuses marmottes. Juste un petit raidillons  pour passer le verrou et nous voila aux lacs pour le pique-nique. Baignade et sieste au programme.

Ensuite la descente s’effectue hors sentiers, suivant et chevauchant des cours d’eau pour le plaisir des yeux et le rafraîchissement des chapeaux!

Une trempette de pieds dans un cours d’eau à l ‘arrivée nous fait vite oublié les quelques kilomètres passés dans nos chaussures de montagnes.

Une belle randonnée accessible à tous avec 2 beaux lacs de montagne en prime pour seulement 400m de dénivelé. Que demander de plus?

A bientôt et au plaisir pour de nouvelles aventures.