8 décembre 2012 : le Pic de Courmettes et le Puy de Tourettes

Ce samedi c’était promos de Noel chez Altiplus!
En effets les 8 joyeux adhérents présents ce jour là ont eut la chance de gravir DEUX sommet pour le pris d’UN seul ! 790 mètres de dénivelée au programme.
Et quels sommets! Le Pic de Courmettes et le Puy de Tourettes (1248m), ces deux mastodontes de calcaire dominants largement la baie de Cannes et le Païs Nissart.

A Courmes notre point de départ, les battisses en hibernation contrastent avec l’humeur chaleureuse de notre équipée. La montagne encore endormie se laisse facilement apprivoiser. Par une large piste et un bon GR nous rejoignons sûrement les premiers rayons solaires qui ne nous quitterons plus jusqu’au soir. De larges flaques glacées orientent nos pas, L’EAU est bien présente au pied de ces reliefs karstiques.
A une autre époque, ces lieux étaient bien vivants et exploités par nos ancêtres. En témoignent ces solides murets de pierres sèches, ces cabanes en ruines et ces charmes charbonniers taillés en bouquets. Aujourd’hui les pâturages sont devenus pinèdes, les terrasses céréalières supportent de magnifiques chênes vert où les grands ongulés viennent frotter leur bois et ronger l’écorce.

Avec le Soleil, la pente se redresse. Nous quittons la piste et certains se demandent si nous n’allons pas sortir les cordes. Nul besoin d’artifices finalement, trois patous bienveillant nous accueillent et nous guiderons même en direction du sommet quelque peu venté.

Depuis le Pic de Courmettes, la vue est saisissante. AU loin de massif des Maures est bien visible, ainsi que les reliefs de Castellane. Éblouissante, la chaine du Mercantour est prise par le silence hivernal. Déjà certain s’affolent comme s’ils avaient aperçu un Loup ! Pourtant point de Loup à l’horizon, mais des nuages bien curieux. Des Nuages Immobiles parait il! « Serait-ce la Corse? Comment est-ce possible? Sachant que le rayon de courbure de la terre nous permet une vision à 5 petits km? Un Reflet alors? « Mais non nous sommes en altitude! » Ha…! Le Mystère demeure!

Les quelques mètres d’ascension qui nous séparent du puy de Tourette nous réchauffent et nous ouvrent l’appétit. A l’abri dans une large doline les fiers randonneurs d’Altiplus ont comme à leur habitude dégainé suffisamment de victuailles pour tenir un bivouac de plusieurs jours!

Bientôt l’énergie mystique du Plateau Saint Barnabé nous appelle et c’est les pieds dans la neige que nous prenons le chemin du retour tournant parfois le regard sur nos traces pour vérifié qu’aucun OVNI n’est parvenu à kidnapper l’un des nôtres…

« Petite précision mathématique » (d’après wikipedia)

L’horizon physiquement visible au niveau de la mer se situe à 4,7 km, mais à 500 m d’altitude notre vision s’étend par temps clair à 80 km et à 1500 mètres à 140 km.

La corse se situe à 220 km de Courmes me direz vous! Certe mais les reliefs du monte Cinto s’élèvent eux aussi au dessus de 2000 mètres ce qui en accumulant les deux altitudes nous permet théoriquement une vision à 300 km… On pourrait même dire que depuis le Puy de Tourettes on peut apercevoir de la Corse les reliefs situés au dessus de 800 mètres et depuis Nice les reliefs situés au dessus de 2000 mètres…
Mais c’est sans compter sur le phénomène de réfraction qui dévie les rayons lumineux vers le bas et nous permet de voir une partie de la Corse qui se trouve théoriquement plus bas que l’horizon!
Un site complet et illustré de belles photos sur le sujet : La Corse vue du continent

En espérant avoir éclairé vos lanternes!

Photos de Imen, Josianne et Quentin