4 Mai 2013 : le Roc d’Orméa

Pour fêter le retour du soleil et tenter de rattraper les trop nombreuses annulation de ces derniers temps pour cause de mauvais temps, Altiplus proposait ce samedi une randonnée sportive « hors programme ». Une sportive mais pas trop, juste ce qu’il faut pour faire une belle balade tout en prenant son temps. Pour tout dire, et c’est exceptionnel sur une sportive, nous avons même pris le temps de faire la sieste au sommet! Du coup nous étions un peu « endormi » sur le début de la descente sur un sentier qui demandait pourtant toute notre attention!

Mais revenons au début de la journée, au charmant village perché de Castellar d’où nous avons entrepris l’ascension du Roc d’Orméa, bastion rocheux dominant abruptement la Riviera, semblant imprenable vu du départ. Et déjà l’omniprésence des flots argentés de la Méditerranée à nos pieds. Grâce à une facile piste, nous prenons très rapidement de la hauteur alors que des brumes de chaleur s’accrochent déjà aux flancs abruptes de la montagne. Loin de nous incommoder, ces nuages nous offrent des ambiances inhabituelles tout en nous laissant entrevoir le paysages au travers de trouées et en nous protégeant des puissants rayons du soleil.

Au sommet, nous nous retrouvons sur une île émergeant de la mer de nuages, celles-ci se déchirant pour nous offrir un panorama saisissant sur les villes côtières de Vintimiille, Menton et Monaco.

Sur le chemin du retour, certains pensaient déjà à leur repas du soir et ont cueillit asperges et fenouils que nous avons trouvé en quantité sur les bords fleuris du sentier.

Mais n’allez pas croire au travers de ce récit que c’était une promenade trop facile, c’était tout de même une sortie de 800m dénivelé et nous avons tous bien marché!

Merci à Nadia pour les photos.