04 Janvier 2015 : Crêtes du Countent

Nous étions douze volontaires pour ce premier dimanche de l’année avec Pierre notre super guide et pour une rando raquette à neige. En fait c’est à pied que nous sommes partis, la neige n’a pas tenue sur ces crêtes bien exposées au soleil. Donc depuis le col de la Couillole, nous partons sous un soleil éclatant mais avec tout de même un petit vent frais.  Nous commençons par une petite montée pour nous retrouver sur une longue plaine herbeuse entourée par les montagnes alentour, comme le mont Mounier qui nous accompagnera tout au long de la journée et qui lui était bien enneigé au moins !! Mais même si la neige n’est pas présente, les paysages que nous offrent nos montagnes à
360° sont magnifiques et nous laissent bien rêveurs devant ce paysage tellement « zénifiant ».

Nous arrivons sur les crêtes du Countent après une belle montée  que nous étions contents de ne pas faire en raquettes car la pente était un peu raide.  Nous pouvons voir la tranchée des Gorges du Cians qui va jusqu’à Beuil les Launes et le Daluis qui est dans le même axe que le val d’Entraunes. On peut voir aussi les pistes de Valberg, le Plateau de st Jean, la tête de Rigaud qui ressemble à un volcan. Et puis nous continuons encore un peu à monter et sur notre chemin nous voyons une parcelle de terre toute labourée,  avec des bulbes de crocus à la surface, peut-être l’oeuvre des cerfs avec leurs bois?

Ensuite ce sont des chamois qui jouent à cache à cache avec nous car ils sont sur les dolines en face de nous et assez loin, il est bien difficile de les trouver parmi les petits
buissons et les pierres qui nous font facilement croire que nous en voyons plein !

Et puis nous arrivons sur une belle crête où Pierre nous trouve un super endroit pour notre pause déjeuner. Et là c’est une farandole de petites attentions que nous nous offrons mutuellement. On commence pour fêter la bonne année par une randonneuse qui a amené une bouteille de champagne « bonne annéeee !! »  et puis un paquet de biscuit apéritif complété par des pistaches et des chips. Bon on ne peut pas manger sans vin ah non maintenant on a trop pris l’habitude et bien nos vœux sont exaucés car Roger et Jean (les noms ont été modifiés, ils souhaitent garder l’anonymat) sortent de leur sac une bouteille de rouge et une autre de rosé ! On voit bien qui sont les buveurs, la preuve en image!!! Et puis on ne peut pas terminer un repas sans dessert, forcément là aussi on s’est trop habitués, donc deux gâteaux sortent des sacs, accompagnés de nos petites boissons chaudes. Et puis pour finir, du bon chocolat noir est distribué. C’est une super pause déjeuner, bien remplie de détente, de partage et de bonne humeur.

Allez il est temps de repartir, on serait bien restés une bonne demie heure de plus mais notre guide a décidé qu’on repartait. Mais qu’est ce qu’on voit un peu plus bas, une belle étendue de neige…. Et vlan notre guide subit une attaque de boule de neige !!! Bon moment de rigolade car ça fuse dans tous les sens !! Nous poursuivons notre descente mais nous avons quelque chose à revendiquer, un mouvement social se lève dans notre groupe, nous revendiquons auprès de notre guide quelque chose que nous n’avons pas eu…… notre micro sieste !!! Une plage herbeuse nous tend les bras alors notre guide capitule et nous nous allongeons face au soleil à profiter du bon temps d’être ensemble.

Après notre pause, nous descendons vers la jolie cabane d’Ars, bien restaurée au bord d’une doline. Nous descendons dans le creux d’une autre grande et belle doline mais qu’il faut remonter de l’autre côté pour arriver à notre point de départ. Le soleil éclairant les arbres bien verts, des touches de neige par ci par là, nous offre un cadre magique où il fait bon de s’évader et nous fait regretter que notre journée se termine.

A tous une très bonne année remplie de bonheurs et longue vie à notre club !

 

Et un grand merci à Chantal pour ce récit et aux participants de cette première rando de l’année placée sous le signe de la bonne humeur … et du vin. Pierre.