19 Juillet 2015 : Le Plan Tendasque

Ce dimanche, les randonneurs étaient nombreux à venir chercher l’air frais en altitude! Ceux d’Altiplus n’étaient pas les seuls, et le parking du Lac des Mesches affichait complet! Il faut dire que ce parking est l’accès principal aux fameuses gravures de la Vallée des Merveilles. Heureusement, ce n’était pas notre destination du jour. Fuyant donc la chaleur étouffante du littoral et la foule des touristes, notre objectif du jour était le Plan Tendasque : un superbe alpage vallonné, calme, sauvage, fleuri, … mais dont l’accès se mérite!

Comme tous le monde, nous avons d’abord remonté le vallon boisé, longeant le torrent tumultueux et ses cascades. Mais peu après le Lac de la Minière, nous nous sommes éclipsé discrètement par un sentier caché. Bien caché même! Caché mais aussi ardu! Et oui, la tranquillité un dimanche de Juillet, ça se mérite!

Enfin, c’est la récompense : un vaste alpage panoramique, dominé par le Mont Bego, sommet des dieux, s’offre à nous et rien qu’à nous! Nous n’avons que l’embarras du choix pour notre pause pique-nique. Un troupeau de vache, seul trace de civilisation, s’éloigne au loin d’un petit abris de bergers, quelques chamois et marmottes gambades, … serions nous au paradis?

Après un festin une nouvelle fois bien mérité et une sieste au soleil (nous avions même le luxe incroyable en cette période de canicule d’avoir froid si nous nous aventurions à l’ombre des pins!), il faut bien redescendre… par un nouveau sentier, différent mais pas moins ardu et caché que celui de la montée. De retour au fond du vallon, une nouvelle récompense nous attends : une plage au bord du torrent où coule une eau calme et limpide, juste fraîche, même pas froide! Beaucoup y ont trempé les pieds, d’autres y ont même dessiné quelques mouvements de brasse!

L’esprit et le corps rafraîchi, il ne nous reste plus qu’à rejoindre tranquillement nos véhicules, longeant le torrent et ses multiples cascades. Mais c’est déjà fini, et revenant vers la côte, nous regardons tristement les degrés s’accumuler au thermomètre…

A la semaine prochaine pour un nouveau bol d’air frais?
Et en attendant quelques photos pour se souvenir comme nous étions bien là haut…