27 Septembre 2015 : Les Lacs de Terre Rouge et Tête Mercière

Nous devions partir à la découverte de lacs Italiens, nous devions… Le soleil devait être là, il devait… Mais arrivé au Col de la Lombarde un épais brouillard nous attendait, refroidissant toutes nos ardeurs! Bloqués à la frontières (c’est d’actualité…), les nuages n’assombrissait pas encore le versant français. C’est donc à l’unanimité que nous avons changé nos projet, l’aller-retour au col (en voiture) n’ayant pas été complètement sans intérêt puisque une marmotte traversa sans regarder et quelques chamois impassibles broutaient les bas côtés. La journée n’était déjà pas perdue!

Nous partons finalement d’Isola 2000 vers… seul le ciel le sait! Nous nous adapterons à ses caprices. Rapidement le soleil et les chaudes couleurs d’automnes qui embellissent Myrtilles, Rhodos et Mélèzes nous réchauffent et nous remotivent! Nous atteignons les Lacs de Terre Rouge qui se déploient dans leur écrin de roches rouges (évidemment) et nous en faisons le tour avant de nous restaurer sous un ciel de plus en plus menaçant, certains auraient même senti quelques gouttes.

C’est le ventre bien rempli (nous avons une nouvelle fois été gâté!) mais le corps refroidi que nous reprenons notre chemin vers le Col Mercière, pour la suite on verra…

Alors que le soleil refait de belles apparitions, nous entrons dans le Parc National du Mercantour sous l’œil moqueur d’un chamois. Au loin tout un troupeau de ses congénères broute tranquillement. Dans un dernier élan de motivation, nous nous attaquons à Tête Mercière, seulement 150m plus haut (oui, oui, pas plus, je suis sûr!) mais « Dré dans l’pentu » comme on dit. Au somme le panorama illuminé de rayons de lumières entre les nuages, le soleil et une température bien agréable nous récompensent de cet effort. Nous sommes tellement bien ici que certains rattrapent la sieste qu’ils n’ont pas pu faire après le pique-nique!

Il ne reste plus qu’à rejoindre les voitures, juste à nos pieds.

Finalement une bien belle journée de montagne automnale durant laquelle nous avons su nous adapter pour en tirer le meilleur!

Merci à Marius pour toutes les photos