11 Octobre 2015 : Joëlettes dans les Gorges du Daluis

C’est avec relativement d’ignorance sur la conduite d’une joëlette que j’avais accepté de m’associer à cette sortie. Ça devais pas être bien compliqué. Puis ça se conduit à 6 ça non? Guillaume était là aussi comme accompagnateur supplémentaire. Le nombre d’adhérents Altiplus présents était important. De même du côté de nos amis de « Osons La Différence« . Au total un groupe de presque 40 personnes… Du gâteau pour permettre à nos 3 hôtes en chaise de profiter de l’air épuré et des paysages somptueux des gorges du Daluis.
Tu parles Charles! Dès la première montée la mise en branle des 3 attelages fut physique. Tous les hommes vaillants de la troupe se sont relayés, suants au soleil encore chaud de ces journées ensoleillées d’automne. Et cela du début à la fin. Dans les montée en poussée, en descente dans la retenue. Il faut dire que c’est un coup à prendre.
Du coup difficile de s’occuper vraiment du groupe Altiplus pour les accompagnateurs, mais une ambiance participative autour de cette invention géniale que sont les joellettes. Tout le monde participe à une attention de tous les instants pour prévenir les « à coups » du terrain et la bascule latérale de ces « chaises à roue ». Nos amis handicapés ont pu bien profiter de la balade et c’est ça qui est important.

Nous avons accédé aux plateaux calcaires de la Colla surmontant les gorges par une longue montée. Fais le tour par le chemin bordant le Val Daluis puis, après s’être restauré dans la descente, le retour s’effectua dans les schistes de pélites rouges des gorges proprement dites. Quel spectacle inépuisable que ces minéraux de grès fin dont la couleur rouge chatoyante presque lie de vin nous fais croire être dans un « Colorado » du bout du monde… Avec en perspective la limite bien visible entre les calcaire du Trias au dessus de nos têtes et le pélites rouges. Entre les 2 couches géologiques, une fine bande noire. En grattant avec les mains on peut récupérer entre les doigts cette cendre volcanique vieille de 250 millions d’année, conséquence d’un grand volcanisme ayant entraîné une extinction de 95% des espèces vivantes sur terre.

Encore merci à Pascal et ses amis de nous avoir rappeler l’importance du don de soi au profit des autres… et de la douleur des ampoules aux mains!

Photos de Guillaume

Photos de Noëlle et Lucile

Et celles de Osons La Différence sur leur blog.

Une réflexion au sujet de « 11 Octobre 2015 : Joëlettes dans les Gorges du Daluis »