15 mai 2016 : la Cascade de Vescagne et le Plan des Noves

Ce dimanche nous sommes partis à la recherche de la Cascade de Vescagne, un lieu secret caché derrière le Col de Vence. Contrastant avec le paysage minéral du Col, nous nous descendons dans une forêt humide. Alors que nous atteignons le fond de la vallée, nous passons devant les restes d’une ancienne mine de lignite, exploitée jusqu’en 1953.

Quelques pas plus loin, nous jouons les équilibristes pour traversée la Cagnes sur un ancien rail de la mine reconverti en pont de fortune. Grâce à notre grande maîtrise technique et la poigne sécurisante de Denis et Thomas, personne n’a mis ne serait-ce que le bout d’une chaussure dans l’eau! A moins que ce soit la chance?

Cet obstacle franchi, nous nous enfonçons dans une véritable jungle : lianes, fougères, marécages, reptiles… Tout y est! Au bout du chemin, le spectacle de la superbe cascade s’offre à nous, enfoncée dans son cirque végétal, éclairée par les rayons du soleil se frayant un passage entre les branches. Il nous faut ensuite revenir sur nos pas pour enfin retrouver des sentiers plus civilisés.

Après un déjeuner sous la crainte d’une averse inopportune, crainte finalement infondée le soleil nous faisant l’immense plaisir de vite revenir, nous retraversons la Cagnes par un pont bien plus pratique que le rail du matin.

Une courte, mais intense, montée nous permet de prendre pied sur le Plan des Noves ou nous découvrons de multiples traces d’anciennes occupations humaines, les plus anciennes datant de l’Âge du Bronze. Nous observons en particulier un tumulus d’une vingtaine de mètres de diamètre ayant fait l’objet de fouilles archéologiques fructueuses.