22 mai 2016 : la Cime de la Cacia

On se serait cru à un rassemblement de randonneur en arrivant ce matin là au petit village de Sigale au cœur de la vallée de l’Estéron. Deux bus entiers se sont déversés sous nos yeux et, par petits groupes, ont commencé à emprunter le chemin que nous avions prévu de suivre également. La décision d’aller prendre un café en attendant que le gros de la troupe soit passé fit l’unanimité… 10 minutes plus tard, le calme revenu, nous nous attaquions à la montée vers cette cime calcaire dans la continuité du mont Vial sur la rive Nord de la rivière Estéron, s’écoulant 100 mètres plus bas dans la vallon.

La montée s’effectua côté sud, sec et pierreux. Peuplé d’espèces aromatiques adorant ces sols caillouteux. Passé côté Nord après le col, l’Ubac se révéla beaucoup plus humide avec même quelques érables, sapins et épicéas.

C’est seulement vers 14h que la pause pique-nique fut décidée le temps de redescendre jusqu’à l’affluent de l’Estéron nommé Riolan, bien connu des canyonistes locaux et internationaux. En bas mais au frais, avec une très belle vue sur cette clue vertigineuse.

Retour vers le village en pente douce. Petite perdition finale dans les anciens vergers à quelques dizaines de mètre du parking à l’entrée du village et nous voilà autour d’un verre sur cette jolie placette de village ou très peu de voiture passe sur la route un dimanche au fin fond de l’Estéron.

Une belle randonnée de printemps qui nous a rappelé que les chaleurs peuvent arriver très vite et qu’il faut profiter du moyen pays avant qu’il n’y fasse trop chaud!….