19 juin 2016 : la Tête de Pierrous

Malgré les conditions météo défavorables (et ce dès 11h du matin) prévues pour cette journée, 11 volontaires randonneurs avaient répondu présents. Ils furent récompensés car le soleil (à la lutte avec des cumulus) nous a accompagné toute la matinée. Le rythme imposé était soutenu car il fallait être sûr d’être en mode descente quand la pluie arriverait (si elle arrivait….). Cela nous quand même laissé le temps de voir apparaître, dans une trouée du bois de mélèzes, un cerf magnifique; de suivre à la jumelle deux chamois qui nous ont précédé sur le sentier des crêtes du Countent; de profiter pleinement des panoramas bien différents et de l’explosion de la flore (nombreux orchis). Que l’on regarde vers le sud (vallée du Cians et plateau de Beuil- Valberg) ou bien vers le Nord (massif du Mounier et plateau de Longon), la vue est splendide!

A la descente depuis le col des moulines, nous avons longé le cours du Cians qui prends sa source ici, des marmottes sont apparues alors que le soleil lui disparaissait pour de bon. Une fine pluie nous a obligé à sortir les K-ways et ne plus les quitter pour remonter vers le col de la Couillole par le sentier surplombant la route. Tant et si bien que la décision fut prise d’écourter la randonnée de 30 minutes afin de rejoindre la route. De là, un coup d’auto stop a permis à tout ce petit monde de rejoindre les voitures assez rapidement.

Tout le monde fut ravis de cette escapade sur les crêtes. Sans compter que le thème du pastoralisme fut illustré lors du trajet en voiture dans les gorges du Cians où nous avons du dépasser un troupeau de brebis sur les route de la transhumance.

Nous avons rencontré les 4 saisons dans la journée, pour revoir le soleil s’installer de nouveau de façon durable à la sortie du bar de Beuil. Une balade « oxygénante » et très diversifiée pour le plus grand plaisir de tous.