17 juillet 2016 : les Lacs Scluos

Les randonnées dans ce secteur du Mercantour entre la cime Tavel et le col de Salèse sont caractéristiques de ce granit blanc renvoyant une lumière intense sous le soleil des alpes du sud en juillet.

Benoît (stagiaire Altiplus) nous a rejoint venant de Isola 2000. Il aura passé deux fois le Col Mercière dans la journée pour rejoindre une randonnée Altiplus en VTT! C’est dire l’ambiance qui règne dans le groupe (voir photo censurées par la loi Evin ci-dessous)!

Trêve de plaisanterie, le chemin de 4×4 que nous avons emprunté en aller-retour et qui traverse les bois de Salèse et du  vallon de Molières en longeant le flanc de la pointe de Geign (2868m) vers Isola 2000, offre un bel aperçu de ce vaste espace alpin, animé en permanence en été par le bal de troupeau de laitières. Tarines, abondances et autres Ferrandaises ont été vues broutant ou lâchant des bouses.

C’est ici que des investisseurs anglais des années 70, désireux de construire une station de ski futuriste, et qui, n’ayant pas réussi à faire que les maires de Valdeblore et de Saint martin Vésubie s’entendent sur la répartition des retombées économique potentielles, sont allé implanter leur projet en face,  à Isola 2000. Vous imaginez, Salèse 2000 ou Molières 2000 ?!?

Ah et puis sachez que Benoît nous a appris que les Lacs Scluos sont reconnues pour leurs eaux plus chaudes que les autres lacs des montagnes. Et ma foi c’est vrai! Peut être qu’une source chaude y jaillit en profondeur. En tout cas, trois sirènes d’Altiplus ne se sont pas faites prier pour y plonger!