11 Septembre 2016 : la Cime de la Valette de Prals

Il fait moins de 10°C au départ ! Mais dès qu’on arrive au soleil, il fait rapidement chaud, même sur ce versant nord-ouest. Entre les moins frileux qui doivent ôter la polaire et les gourmands qui cueillent des framboises, j’ai du mal à garder le groupe en marche plus de 5min !

Une fois tout le monde à température, le train est lancé. Les premiers 250m jusqu’au Plan de Prals sont vite enlevés. Pause avec les vaches pour admirer le cirque glaciaire au centre duquel nous sommes, entourés de quelques grands noms : Mont Néglier, Mont Ponset et Cime du Gélas, au loin.

Plus sauvage que les vaches, une belle harde de chamois (une dizaine !) vient couper notre ascension de la Baisse de Prals. A bon rythme, nous atteignons rapidement la baisse, puis la Cime de la Valette, perchée à quasiment 2500m. Un sommet, qui par son altitude n’impressionne pas, mais qui donne accès à un panorama à 360° magnifique : à l’est, le Grand Capelet et le Mont Bégo, au nord, le Gélas et l’Argentera, à l’ouest, le Pépoiri et au sud, la Redoute de l’Authion, sur un fond de mer méditerranée qu’on devine derrière les brumes côtières. Nous nous octroyons le temps d’un repas pour en profiter.

Mais rapidement il faut songer à rentrer : les nuages commencent à s’accumuler, il va pleuvoir d’ici peu. Retour en crête, entre ombre et soleil. Une dernière vue sur le sanctuaire de la Madone de Fenestre et nous plongeons dans la forêt de mélèzes rejoindre nos carrosses 400m plus bas. Ce n’est que 15 minutes avant le parking que nous essuyons une courte averse ; 15 petites minutes qui nous obligent à sortir vestes et ponchos, mais c’est un moindre mal ! A l’arrivée, le soleil nous attend à nouveau, comme s’il n’avait jamais plu !