2 octobre 2016 : la Crête des Charbonnières

Lieuche est le plus petit village des alpes maritimes dans le sens administratif s’entend. C’est à dire que de nombreux hameaux (rattachés à une commune) sont de taille comparable. Il n’empêche que c’est quand même rikiki!

On s’éloigne du village pour descendre dans les gorges du vallon de Chaudanne. Quelle originalité que ces alternances de marnes noires et de calcaire blanc! La montée est ensuite plus raide. Pour sortir de ce vallon de nombreux passages sur la rive qui sert de sentier sont parfois périlleux pour le non initié. Face à nous, surplombant le village de Rigaud, l’impressionnant « Ibac de Varégoules », un glissement de terrain marneux qui a emporté la moitié de la montagne de Mairola.

Arrivé au col, le soleil réapparaît pour ne plus nous quitter de la journée nous réchauffant de sa chaleur d’automne. D’ailleurs qui dit automne dit champignon. Arrivé à l’endroit du pique nique des coulemelles sortaient tout juste de terre. Le Dôme de Barrot, la Cime de Raton et les Cluots nous entourent.

Une randonnée finalement assez courte qui redescend rapidement vers le village par une piste carrossable. Mais tout le monde a apprécié cette escapade en montagne en ce dimanche ensoleillé (avec une pensée pour le groupe des sportifs qui a du abdiquer devant un samedi pluvieux…). D’autant plus que cette zone sud du Cians est trop souvent oubliée des randonneurs.

Une raison supplémentaire pour s’arrêter boire une bière à la gare de Touët sur Var (une autre curiosité à part entière).