Circuit des lacs de Lausfert 03/09/17

Après avoir rejoint le sanctuaire de Sainte Anne de Vinadio, via le col de la Lombarde, nous avons commencé la randonnée en marchant sur un bon chemin construit par les militaires italiens (probablement au 19ème siècle) pour ravitailler les fortifications sur la ligne frontière.

Nous sommes d’abord passés par le lac de Sainte Anne, et par le pas de Tesina d’où part un chemin en balcon, en partie taillé directement dans la roche. Des grimpeurs l’empruntent aussi pour rejoindre des voies d’escalade assez aériennes.

Nous avons ensuite rejoint la frontière au col du Saboulé. Cette frontière date seulement de 1947, et paraît aujourd’hui bien factice par rapport à l’ambiance européenne qui règne sur le chemin. La vue est très belle sur les deux versants du massif, mais un petit vent froid nous pousse à continuer vers le soleil.

Nous arrivons en vue du 1er lac de Lausfert, bien à l’étroit entre la paroi et le verrou glaciaire qui lui sert de barrage. Le soleil y est bien présent, et nous invite à y faire la pause pique-nique. Pas seulement, puisque la plupart des participants en profitent pour faire aussi une petite sieste réparatrice.

Nous repartons sur le coup de treize heures, pour continuer sur ce très beau chemin militaire, qui nous permet de repasser côté italien de la frontière, en passant par le 2nd lac de Lausfert, avant d’entamer la descente sur le sanctuaire. Nous y surprenons deux jeunes bouquetins bien accrochés dans un couloir raide, où ils broutent tranquillement.

Le retour au sanctuaire se fait par de bons lacets, par lesquels de plus en plus de personnes s’acharnent à monter pour faciliter leur digestion. A l’arrivée, le parking est d’ailleurs bien rempli. La montagne a encore fait le plein !

Merci Sandie pour les photos

A bientôt Jean Capitan