Dimanche 10 juin 2018 – Cime de Marta

Mettons les choses au point. Ce dimanche, au cours de notre magnifique excursion pédestre (mais pas que) sur la Cime de Marta, l’accompagnateur responsable du groupe, de la randonnée, de l’heure d’arrivée au café après la randonnée et du bonheur de l’humanité toute entière (à l’exception de la Corée du Nord depuis que l’Oncle Sam a décidé de faire le job désormais) entendit un des participants – lequel énumérait depuis un bon quart d’heure déjà les nombreuses qualités qui constituent autant de raisons de s’accorder sur l’indéniable fait qu’Altiplus est décidément le meilleur des clubs de randonnée sur le marché – prononcer ces paroles consternantes : « et aussi l’humour… »

Là, disons-le tout net, le sang de l’accompagnateur n’a fait qu’un tour ! Car, nous vous en faisons le serment ici, jamais l’humour ne passera par nous et, pour paraphraser le plus 2.0 (deux point zéro) des présidents de la cinquième République, s’il y a bien une chose à quoi nous ne céderons rien, c’est bien l’ironie.

Eh quoi ! S’aviserait-on, dans notre dos, de faire de l’humour à la petite semaine sans que les têtes pensantes de l’association en aient jamais été avisées ? Cela ne se peut. L’honneur du club est en jeu et une association loi 1901 digne de ce nom, soucieuse d’assumer son rôle de leader incontesté sur le marché des clubs de rando de la start-up nation qu’est la France, ne saurait s’encombrer des scories délétères des temps anciens, c’est-à-dire d’avant la restauration de la monarchie et l’instauration de la novlanguedebois comme langue officielle du royaume.

Agissons sans tarder donc. Le-la coupable, si coupable il y a, doit être identifié-e et châtié-e ainsi qu’il-elle le mérite. En place publique, c’est-à-dire en direct sur facebook, nous le clouerons au pilori et le gaverons de pissaladières, tourtes, gâteaux, tablettes de chocolat noir à la fleur de sel, thé délicieusement parfumé et préparé avec amour et autres supplices gastronomiques. Cela lui fera les pieds, ce qui, vous-vous en conviendrez, est le comble pour un-e accompagnateur-trice…

Quant aux pierres qui volent, ne croyez surtout pas ceux qui vous racontent ce genre d’histoires à dormir En Marche, ça n’existe pas…