Samedi 20 octobre 2018 – Haut Var – Tête de la Colombière

Ce jour là, nous croyions n’être que six.

En vérité nous étions une multitude.

Ainsi que des ravis dotés, sans qu’ils le sussent, du don d’ubiquité…

En montant, très solennellement,

Émilie émit l’hypothèse

Que Patrick n’a de patrie qu’en montagne.

C’est sans doute vrai.

Plus haut, où les arbres renoncent,

Fleur se serait bien plantée là,

L’idée l’effleura,

Mais nul n’est fleur, hors son pays…

L’objectif enfin apparut dans la mire.

Nous alignâmes alors

Tout ce que nous trouvâmes autour de nous

Pour tracer l’azimut :

Carreaux, lits, nœuds et Caroline aussi…

Puis, lorsque nous fûmes parvenus au sommet,

Anne sortit un appeau

Et pria la Tramontane

De nous y siffler la chanson de Peau d’Âne.

Mais la Tramontane

Est un vent que l’appeau damne.

Si bien qu’elle s’en fut, sans rien siffler,

Toute penaude, à travers la montagne.

Et nous pûmes ainsi

Déjeuner tout là-haut,

Perchés sur le sommet,

En ayant eu, rare privilège,

La peau du vent mauvais…