Samedi 20 juillet 2019 – La Tête de Sanguignière

Pour ce samedi, c’est une petite sportive qui était au programme (seulement 900 de déniv et 11 bornes). A partir de Sestrière, nous avons remonté le vallon de la Braïssa jusqu’au col homonyme, puis la crête qui mène au sommet. Même si ce sommet est rarement gravi en été, tout cela c’est du classique.

Alors pour corser un peu le tout, nous avons choisi une descente plus pimentée, en passant par le col du Petit Valloar. Quoique raide, la première partie de la descente, en suivant la crête, ne pose aucun problème. En revanche, à partir du col, il faut s’envoyer un pierrier pas complètement stabilisé sans aucun espoir de chopper une trace. C’est long et c’est casse patte. Heureusement un petit névé se présente et nous permet une progression plus facile.

Les prairies qui prennent la suite sont un vrai paradis. C’est moelleux et ça permet d’aller vite. Mais ça ne permet pas de rejoindre le sentier balisé qui monte dans le vallon. Il faut donc garder un peu d’énergie et de temps, pour traverser une zone tourmentée constituée de pierriers et de végétation dense, avant de retrouver le sentier qui ramène au parking.

Au total, c’est un itinéraire très varié où l’on n’est pas gêné par le monde, qui offre une vue sur la Haute-Tinée, l’Ubaye et le Haut-Var. En cette saison, il y a des fleurs partout et on y croise quelques bouquetins. Que du bonheur !

Les Photos suivrons prochainement!!!

A bientôt, Jean Capitant