Rediffusion Spéciale : 22 juillet 2017 – Les lacs Morgon et les lacs de Vens

L’annonce  ne mentait pas : « Une boucle somptueuse dans l’une des zone les plus sauvages et les plus impressionnantes du département des Alpes-Maritimes »

Nous étions inhabituellement nombreux pour une sortie sportive : que cette habitude ne se perde pas !!!  Notre randonnée a démarré avec une grande descente sur le somptueux Vallon de Salso Moreno où les marmottes étaient présentes comme d’habitude et jouaient à cache-cache. Les Trois Evêques surveillaient notre ascension jusqu’à ce que  nous atteignions le plus grand des lacs Morgon.

Pendant qu’une partie de groupe reprenait des forces en grignotant et en admirant le paysage, quelques autres ont gravi le sommet qui domine l’enfilade des lacs. Ces courageux étaient tellement absorbés par la vue qu’ils en oubliaient de revenir et il fallut aller les chercher 🙂

Quelques nuages nous ont accompagnés pendant la monté au Pas Morgon, mais avant de le passer nous avons encore pu profiter du soleil et nous mettre à l’abri du vent pour prendre notre déjeuner dans une salle à manger avec une « piscine » naturelle à nos pieds. Piscine dont les participant n’ont finalement pas profité vu la température extérieure (une fois que le soleil s’est caché) et la température du l’eau…

Nous avons ensuite gagné la crête Frontalière avec une vue sur le village de Ferriere, coté italien et le vallon de Tortisse, sur le  versant francais. Le ciel n’était plus aussi bleu que dans la matinée mais globalement la visibilité restait très bonne faisant le bonheur de nos photographes…

En descendant, nous avons alors pu contempler le magnifique lac de Vens et la fameuse arche naturelle située au-dessus du refuge qui méritait bien une photo de groupe. Une pause au refuge fut bien appréciée avant de redescendre le long du lac de Vens et regagner le sentier en franchissant un dernier petit col.

Arrives à la voiture vers 18h mais avec plein de beaux paysages en mémoire, la journée fut longue mais la promesse tenue !

Merci à Laurent et Philippe pour les photos, (plus des photos sur la page Facebook d’Altiplus).