Samedi 25 juillet 2020 : Le vallon de l’Estrop

Le moins que l’on puisse dire est que le beau vallon de l’Estrop se mérite. Cela commence par un long trajet en voiture pour atteindre le Haut Var et se garer à Estenc.

Le temps de se remettre du voyage et en marche pour explorer l’estropié.

Nous montons d’un bon pas dans une forêt de mélèzes pour déboucher sur un paysage grandiose avec un vallon d’un vert éclatant surplombé de montagne en grès d’Annot remarquables.

Nous restons tous bouche bée devant ce spectacle mais heureusement Alix regarde aussi les petite fleurs et nous dégote des edelweiss.

Bon c’est une randonnées sportive alors pas question de trainer, on monte, monte, monte. Ce n’est fini pas. Arrivé à la baisse de la Boulière (2629m) nous nous arrêtons pour un bon repas. A la place de la digestion les plus téméraires se lanceront à l’assault du Rocher du Pigeon (2743m). Là haut la montée est sportive et nous avons bien chaud. Nos acolytes restés en bas ne diront pas la même chose. Heureusement que les gens d’Altiplus savent qu’il fait froid dans le Mercantour, même en été, on les as donc tous retrouvés avec bonnet et gants en plein été à midi!

C’est déjà l’heure de redescendre, droit dans la pente sur un sol… sportif!

Voila une belle journée de passée, il ne reste plus qu’à se laisser descendre en suivant le Var jusqu’à la mer.