Samedi 24 octobre Sommet du Carton

A nouveau dans l’obligation de modifier notre programme suite aux dégâts provoqués par la tempête Alex et par conséquence l’accès impossible à la vallée de la Tinée alors nous avons choisi de nous rendre dans le secteur d’Annot et de la Colle Saint Michel.

Au programme le sommet du Carton altitude 2614 m. Pour l’ascension de cette montagne plusieurs départs sont possibles mais pour notre groupe ce sera Peyresq, petit village au bout du monde. En cette période de l’année le trajet routier offre des paysages qui sont des véritables plaisirs des yeux avec les couleurs d’automne.  » Mais pourquoi ne s’arrête t’on pas pour faire des photos? » « – Juste parce que notre journée est longue et que le couvre feu nous oblige un peu à contracter le temps »

Peyresq est le village type ou on a envie de se poser le temps d’un we juste pour profiter de cet endroit merveilleux. Le peu d’habitants sont encore endormis quand nous partons à l’assaut du Carton. Rapidement on s’élève au dessus des maisons à travers les pins sylvestre. Le paysage est varie et on débouche quelques encablures plus haut sur les premiers mélèzes aux couleurs d’or. A la sortie des mélézins et après la traversée d’une zone marno-calcaire une grande zone dégagée s’offre nous,nous sommes au plan du Riou occupé par les moutons en période d’estive, vue sur le Couradour, le Grand Coyer et aussi le Carton

Nous poursuivons ensuite avec le franchissement de deux ravins et une partie un peu plate pour arriver aux cabanes pastorale du Pasquier ou une petite halte est de rigueur avant la partie qui conduit la Baisse du Détroit. A nouveau une partie dans les marnos-calcaire ou il faut être un minimum vigilant et nous voici à 2472 mètres au col. A droite le Grand Coyer à gauche le sommet Carton.

Enfin plus que 142 mètres à parcourir pour atteindre le sommet du Carton. La haut c’est le top, vue sur les Ecrins, les sommets du Mercantour, les lacs de Lignin …….

Retour au collet pour le repas et une pause au soleil sans aucun vent, le bonheur. Le retour se fait par le même itinéraire et l’arrivée aux voitures à la nuit à la fin du jour. Une semaine plus tard nous devions être à nouveau confiné pour la saison 2.