Rediffusion Spéciale : 22 juin 2014 – Les lacs de Millefonts

En ce deuxième jour d’été, nous étions nombreux pour découvrir ou redécouvrir le vallon de Mille-fonts et ses lacs.

C’est une belle journée ensoleillée qui s’offre à nous. Après à peine une demi heure de marche, nous arrivons au lac Petit. Malgré son nom, il est le plus grand lac du vallon grâce au barrage construit en 1947 qui devait augmenter le débit et  améliorer ainsi l’irrigation des hameaux en contrebas.

Vu le grand nombre de randonneurs, nous étions deux guides à encadrer cette sortie et nous avons alors pu proposer deux itinéraires différents. Un groupe est allé crapahuter sur les crêtes tandis que l’autre prenait plus le temps de se balader autour des lacs. Les amateurs de photos et de fleurs étaient ravis de la grande diversité florale observée : Gentiane de Bavière, Gentiane acaule, Soldanelle, Orchis vanille, Pensée, Anémone, Myosotis, Serpolet,  Rhododendron… Nous pouvons admirer plusieurs lacs : « Petit », « Rond », « Long »…

Nous avons mangé au bord de l’un de ces lacs, puis le retour se fit tous ensemble.
Les deux groupes réunis, nous avons pu serpenter hors sentier, admirer encore fleurs et lacs, et passer à proximité de vacheries et de tourbières.

Un passage de rivière  au  débit conséquent, a mis un peu piquant et fait monter l’adrénaline.  Cependant, personne n’a été mouillé et les guides ont su, enfin je l’espère, rassurer tout le monde et assurer ce passage sans danger!

Merci pour votre convivialité et à très bientôt.

 

 

26 février 2017 : Le Mont Chajol

Le soleil est au rendez-vous en ce dimanche. Le manque de neige au début de la randonnée nous oblige à chausser et déchausser les raquettes à plusieurs reprises. Mais après quelques centaines de mètres de dénivelé la neige est bien présente!

La météo est de notre côté, il fait même chaud! Nous faisons une première pause pour enlever une épaisseur et surtout pour admirer le fameux Mont Bego et les sommets alentours.

Ensuite une belle montée nous amène jusqu’à la ligne de crête. Le paysage est splendide et nous suivons cette crête durant un long moment, jusqu’au Mont Chajol à 2293m.

Nous dégustons nos repas assis dans un beau champ de neige à l’abri du vent. À la descente les raquettes nous sont bien utiles! les plus téméraires se mettent à courir… et une seule chute (sans aucune gravité) est à déplorer.

Il ne reste plus que quelques kilomètres en plein soleil sur un chemin agréable pour être de retour à nos véhicules.

Une belle journée avec Alti+, au plaisir de vous revoir nombreux.

29 janvier 2017: Le Lac de Beuil et la Tête du Granier

Le soleil nous attend à Valberg dès le début de cette belle journée, la température douce et agréable nous réchauffe le visage pour débuter cette randonnée. Nous commençons par une descente dans les bois puis grimpons sur le versant de la Tête du Granier.

L’épaisseur de neige est faible mais suffisante pour chausser les raquettes et voir les traces de différents animaux. Les montagnes sont habillées de leur manteau blanc pour le plaisir des yeux et des photographes.

Une petite pause au Lac de Beuil et il reste encore quelques centaines de mètres avant de trouver un coin idéal pour la pause repas avec une vue sur les monts alentours. Le soleil pointe son nez jusqu’à la fin du repas.

Grâce à la générosité des randonneurs du Club Altiplus, le guide mangea deux fois plus qu’à son habitude ! Ayant oublié une partie de son repas dans une voiture, les participants partagèrent leurs victuailles. Heureusement que la liqueur de mélèze du guide était bien dans son sac car cela a fait le bonheur des papilles et a aidé à la digestion. Puis les nuages ont caché le soleil, c’était donc le moment de repartir.

La descente s’effectue dans des passages de neige poudreuse en quantité, ce qui est très agréable en raquette, chaque pas est amorti par ce tapis de neige, on se sent léger comme sur un nuage.

Encore une belle journée partagée avec le club Altiplus.

Merci à tous pour votre bonne humeur et au plaisir de vous revoir nombreux.

18 septembre 2016 : la Cime du Pisset

C’est avec un groupe enthousiaste que nous sommes partis à l’aventure ce dimanche !

Malgré un temps instable, nous avons surmonté peu à peu les obstacles. La montagne nous réserve parfois des surprises, c’est pourquoi le début de la randonnée a été plutôt intense, et riche en émotions. c’est donc avec un bon rythme que nous avons détourné les chemins détériorés par les pluies précédentes.

Après une bonne montée au soleil et au au rythme des clochettes des moutons, nous avons pu apprécié la vue. Quelques monts étaient saupoudrés de neige et la vallée s’offrait à nous.

Une fois arrivés au Pas des Roubines,  nous nous sommes accordés une pause bien méritée, avec des paysages magnifiques. Quelques chevaux sont venus compléter le décor en s’abreuvant au petit point d’eau. Nous avons ensuite marché jusqu’à la cime du Pisset et là nous avons pu reprendre des forces pendant le déjeuner.

Nous avons senti de nouveau la fraîcheur automnale , c’est donc avec les gants et bonnets que nous avons entamé notre descente. Nous avons pu admirer la force de la nature avec notamment des pins déracinés et encore quelques  framboises étaient sur pieds pour les plus gourmands.