Rando Moyenne – Dimanche 12 septembre – Sallagrifon et la brèche Saint Martin – Préalpes d’Azur

L’Estéron ne déçoit jamais!

Ce dimanche nous sommes allés visiter le village oublié de Sallagriffon et sa brêche du Mont Saint Martin. Malgré la chaleur du jour nous restons au frais dans la forêt qui mélange harmonieusement hêtres et pins.

Noémi nous a trouvé un joli promontoire avec une vue panoramique sur la vallée pour le repas et Catherine nous a fait découvrir le Genévrier de Phénicie et ses baies aux vertus cachés.

Nous avons profité de la descente pour visiter une petite grotte et jouer avec nos lampes frontales. Ensuite, nous sommes descendus jusqu’à la rivière pour visiter de plus près la clue de Riolan que le monde entier nous envie (peut-être même l’univers, n’ayons pas peur des mots!). Retour aux voitures par une belle piste dans la forêt paisible de Sallagriffon qui cache certainement de beaux trésors.

Et à l’époque en mai 2012 la source était bien pleine….

Rando Sportive – Samedi 11 septembre – Tête Rougnouse de la Guercha – Isola 2000

Grande première pour Altiplus: une traversée des arrêtes bien sportive entre France et Italie!

Après les malheureux déboires de quelques participants nous nous retrouvons à 3 pour la journée. Plutôt que d’annuler la journée nous décidons de partir à l’aventure et de ne surtout pas emprunter les sentiers. Après une montée (très) efficace jusqu’au col de la Guercha nous prenons plein est, droit dans l’arrête. Les lieux peuvent sembler inaccessibles, mais mes 3 compagnons du jour acceptent de relever le défi et de se suspendre dos au vide pour atteindre le sommet. D’un geste précis et rapide nous nous hissons, seuls au monde sur ce tas de cailloux bien nommé. Au repas nous avons une jolie surprise avec un oeuf jumeau. C’est rare, c’était le bon jour pour le voir.

Nourris de belles images, nous reprenons l’aventure en direction de la cime de Prals où nous croisons 4 magnifiques lagopèdes alpins qui se préparent déjà pour la mauvaise saison. Après une petite négociation mes comparses acceptent d’essayer la descente directissime vers la cabane Saboulé. Ils ne le regretterons pas. C’est raide, c’est stupéfiant par moments mais il y a toujours un petit passage juste comme il faut pour descendre en toute sécurité… et en mangeant des myrtilles microscopiques mais délicieuses. Voila, l’aventure est finie, nous nous laissons descendre par le sentier et dégustons les dernières groseilles et mûres de la saison.

A très bientôt Damien

Rando Sportive – Samedi 21 août – Le Mont Pelat (3051m)

Le Mont Pelat est un des sommets emblématiques de la région. Pas seulement parce qu’il fait partie de la petite famille des 3000′ mais aussi parce qu’il offre une vue imprenable sur le lac d’Allos.

Loin de la chaleur de la côte ce matin notre petite troupe se lance à l’assault du dit Pelat. Au départ du col de la Cayolle nous montons en direction du col de la Petite Cayolle. Après un rapide coup d’oeil en arrière, en route pour le sommet. Tiens en cours de route une vieille connaissance nous dépasse. « Bonjour Claude-Anne! » quelques mots échangés et déjà elle disparait loin devant… nous ne la retrouverons qu’au sommet.

Au fil des pas le paysage devient plus austère, cailloux après cailloux nous comprenons vite pourquoi ce sommet s’appelle le Pelat. Du sommet nous nous délectons d’une vue imprenable sur le lac d’Allos. Son niveau est tristement bas cette année. Nous quittons les lieux pour rejoindre le monde des 2000′ et même des 1000′ mais comme nous sommes en forme, nous décidons de faire un petit détour par le Pas du Lausson qui nous mène, lentement, mais joliment jusqu’à nos voitures. Belle journée en excellente compagnie.

A bientôt Damien et Noémi

Randonnée loisir – Facile Moyenne – Dimanche 15 août – Bois du Garnier – Beuil

En ce jour de canicule nous avons opté pour une balade allégée et en forêt. Notre petit groupe de fiers marcheurs s’est donc baladé du côté du lac de Beuil. Nous avons profité de cette journée paisible pour nous remémorer l’histoire mouvementée des lieux et se rappeler à quel point la vie en montagne était rude pour nos ancêtres.

Nous avons profité de la douce mélodie des vaches pour prendre notre pause midi bien méritée à l’ombre de robustes mélèzes. Finalement, à notre retour aux voitures nous nous sommes félicités d’être resté dans la fraîcheur relative des bois!