Dimanche 30 août 2020 : Le Lac Vert

Pour cette dernière randonnée des vacances nous avons opté pour une valeur sure, le Lac Vert.

Après un départ tardif de la piste de Castérino pour passer après l’orage du matin nous avons cheminé d’un pas décidé sur le sentier du vallon de Valmasque. Il ne fallait pas montrer nos craintes car la sorcière des lieux gardait un oeil sur nous. Juste avant le verrou glaciaire nous avons fait une petite pause pour nous rappeler que le coin était jadis peu accueillant avec la Mesca, l’Inferno, le Trem, la Malédie ou même le Diable. Mais chez Altiplus nous ne craignons rien et avons décider de  gravir le ressaut qui gardait jalousement le Lac Vert.

Au lac, nous sommes descendus profiter des derniers instants des vacances sur une plage déserte bordée de rocher polis nous rappelant l’histoire glaciaire des lieux.

Plein d’énergie nous somme revenus par où nous étions arrivés car l’orage avait rempli de boue la tracé alternatif que nous aurions voulu prendre. Nous avons profité de notre retour dans la vallée pour faire le plein de fromages et boire le verre de l’amitié. Nous sommes prêts pour la rentrée! 

Samedi 08 août 2020 : Tour de la cime de Chanvrairée

Aujourd’hui nous sommes allés en direction de Castérino pour découvrir la cime de Chanvrairée.

Montée efficace par le sentier Bicknell, en honneur à ce grand monsieur des Merveilles, pour arriver sous le refuge de Fontanalba ou nous croisons Patricia (c’est bien ça?) qui nous rappel que nous sommes sur un site de haute intérêt archéologique. Nous montons alors d’un bon pas à la baisse de Valauretta ou nous sommes accueillis par un champ d’edelweiss. Nous allons au sommet et mangeons à l’abris du vent, protégés par une ruine militaire.

Descente tranquille où nous croisons des chamois qui nous narguent en faisant plusieurs aller-retour pour nous rappeler que même si nous somme sportifs  et que nous avons un grand coeur nous ne sommes pas des chamois!

Dimanche 26 juillet 2020 : Cime de la Calmette

Le 06 ce n’est pas juste la mer et des grosse montagnes. Non c’est aussi une des plus belles forêts de France à Turini. Pour nous en convaincre aujourd’hui nous sommes allés la visiter.

Visiblement tout le monde voulait voir cela, nous étions 22 âmes. Nous avons alors fait deux groupes. Jean s’est occupé des contemplatifs alors que Damien s’est occupé des fougueux.

Toute une journée dans une forêts ça faisait longtemps que nous ne l’avions pas fait, voila qui est corrigé. Certaines sont même reparties avec quelques branches de sapin pour cuire leurs pommes de terre.

Samedi 25 juillet 2020 : Le vallon de l’Estrop

Le moins que l’on puisse dire est que le beau vallon de l’Estrop se mérite. Cela commence par un long trajet en voiture pour atteindre le Haut Var et se garer à Estenc.

Le temps de se remettre du voyage et en marche pour explorer l’estropié.

Nous montons d’un bon pas dans une forêt de mélèzes pour déboucher sur un paysage grandiose avec un vallon d’un vert éclatant surplombé de montagne en grès d’Annot remarquables.

Nous restons tous bouche bée devant ce spectacle mais heureusement Alix regarde aussi les petite fleurs et nous dégote des edelweiss.

Bon c’est une randonnées sportive alors pas question de trainer, on monte, monte, monte. Ce n’est fini pas. Arrivé à la baisse de la Boulière (2629m) nous nous arrêtons pour un bon repas. A la place de la digestion les plus téméraires se lanceront à l’assault du Rocher du Pigeon (2743m). Là haut la montée est sportive et nous avons bien chaud. Nos acolytes restés en bas ne diront pas la même chose. Heureusement que les gens d’Altiplus savent qu’il fait froid dans le Mercantour, même en été, on les as donc tous retrouvés avec bonnet et gants en plein été à midi!

C’est déjà l’heure de redescendre, droit dans la pente sur un sol… sportif!

Voila une belle journée de passée, il ne reste plus qu’à se laisser descendre en suivant le Var jusqu’à la mer.