Les prochaines randos…

Mis en avant

Vous souhaitez rejoindre le club de randonnée Altiplus? Retrouvez ici toutes les informations pour adhérer et s’inscrire aux randonnées. Et si vous avez encore des questions, n’hésitez pas à nous contacter!

Téléchargez le programme du trimestre ou cliquez ci-dessous sur l’annonce de la randonnée qui vous intéresse pour avoir tous les détails de la sortie : description, rdv, etc…
Vous pouvez aussi vous inscrire à notre liste de diffusion pour recevoir chaque semaine par mail les informations détaillées des randonnées du week-end suivant.

Voir les archives de nos annonces de randonnées…

16 juillet 2017 – Lac Autier

Pour une randonnée en plein coeur du mois de juillet, en plein coeur du week end de 3 jours du 14 juillet il y avait affluence! Nous étions 14 à affronter cette redoutable montée en escaliers du vallon du lac autier. Nous avons su marquer les pauses adéquates, parler des fleurs, de la gordolasque, de l’histoire de l’hydroélectricité dans ces vallées pour ne pas trop voir la douleur s’accumuler dans les quadriceps.

Heureusement, le groupe était très homogène et peu de dégâts à l’arrivée au lac. Il faut dire qu’au fur et à mesure de la montée un vent frais se faisait de plus en plus sentir pour le bonheur de nos participants. Arrivés au lac donc, une affluence inhabituelle. Presque 30 personnes au total se prélassant autour du lac. Mais encore une fois, ce n’est pas suffisant de prendre un autre sentier que celui du refuge de Nice le week end du 14 juillet. Alors nous avons pousser jusqu’aux premiers névés en direction de la baisse du Lac autier avec un petit groupe pendant que le reste opérait une sieste bienvenue.

A la descente, pas le choix que de prendre le sentier en sens inverse (boucle trop longue par le refuge de Nice), nous retrouvons nos « escaliers alpins ». C’est donc le moment de la gestion des articulations et autres douleurs liées à une descente trop raides. Encore une fois, le groupe a bien réagit et a su rester homogène également.

Une radieuse journée d’été qui s’est conclu dans une ambiance chaleureuse autour d’un verre à l’hôtel du grand capelet.

15 juillet 2017 – Feu d’artifice Menton – Castel del lupo

Pour cette sortie nocturne, dont l’objectif était d’aller se percher au « Plan de Lion » pour admirer le feu d’artifice de Menton, nous n’étions pas très nombreux (5 personnes, dont 2 enfants).

Le rendez-vous était fixé à 18h00 à Castellar, de manière à pouvoir monter tranquillement pour profiter pleinement du paysage (tout en discutant de l’histoire de Castellar et de Menton) et de l’environnement (garrigue et forêt méditerranéenne).

Après une traversée sur piste en direction de la frontière, la montée devient un peu plus raide, et nous réussissons finalement à prendre pied sur la frontière elle-même. Pour égayer cette montée, nous abordons le thème de la préhistoire, dont le patrimoine est très riche sur ce petit bout de territoire.

Nous redescendons au Plan de Lion, pour un pique-nique attendu par les plus jeunes. Nous patientons en admirant le littoral grâce aux jumelles et en nous régalant de deux contes régionaux. Puis nous prenons place aux premières loges d’un spectacle qui commence par l’illumination du littoral, puis par un très beau coucher de soleil, et enfin par les fusées éclatantes.

A 23h00, il est temps de prendre le chemin du retour. C’est encore une histoire de lumière qui guide nos pas, mais avec en plus le rythme donné par la musique qui monte du bal de Castellar.

9 juillet 2017 – Les terres rouges de gordolasque

Malgré une fine pluie sur Nice à 7h00 du matin qui a découragé certains, nous étions nombreux à vouloir nous aérer en montagne. Le temps couvert n’assurait pas un temps radieux mais au moins nous n’avons pas eu chaud. Certains ont même eu froid assis au déjeuner sous le vent frais. Ils on donc pu raconter cela au travail le lundi, ce qui a du faire beaucoup d’envieux par ces temps caniculaires.

La montée a fait quelques dégâts dans les jambes de nos randonneurs. En effet, malgré de nombreuses pauses, les quelques passages assez raides à la montée ont fait s’étirer le groupe. Observations de quelques fleurs caractéristiques de nos montagnes. Arrivé sur les crêtes, observations et explications sur ces roches rouge de « pélites », ces roches sédimentaires de grès très fins formées au permien (-300 Millions d’années) qui ne sont observables que dans notre beau département.

Le sommet du capelet inférieur en vue, nous progressons. Le but est de monter de la sorte jusqu’à ce que s’ouvre à notre gauche le cirque alpin de la gordolasque ouvrant de la cime paranova jusqu’au ont du grand capelet en passant par le Clapier et la Malédie. Pour arriver là, nous avons du « abandonner » 2 petits groupe dans la montée qui nous ont sagement attendus pour le pique nique.

Redescente sous la menace de la pluie (on enfile et enlève les K way toutes les 30 mn…). finalement : rien. Une bière brassée à l’hôtel du grand Capelet dans la main, en discutant Népal avec Bouda, le guide Népalais d’Argos, voilà comment s’est terminé cette journée réjouissante